Culture

Oui à la créativité, stop à la culture vitrine

Nantes est une ville dynamisée par la vie culturelle. À partir de 1989, c’est bien la culture qui a réveillé la belle endormie et l’action de la majorité de l’époque a libéré les énergies. 

Néanmoins, depuis quelques années, on observe un essoufflement dû à un mauvais usage de la culture. 

Alors, privilégions les lieux et les associations culturelles qui favorisent l’expression artistique et l’accès à la culture plutôt que les projets servant l’attractivité économique de Nantes.

La culture ne doit pas servir à chasser les plus pauvres

Cessons d’instrumentaliser la culture pour cacher la transformation urbaine des quartiers. La culture est vitale pour toutes et tous !

  • Un accès à la culture pour toutes et tous, c’est un droit fondamental
  • Pour une culture spontanée et imprévue, plutôt qu’une culture programmée, planifiée et contrôlée
  • L’art et la culture sont créateurs de lien social, cultivons-les
  • Pour une vie culturelle de proximité

DEMAIN, VOYAGEONS DANS TOUS LES QUARTIERS NANTAIS

Célébrons la diversité culturelle qui fourmille dans chacun des quartiers nantais, en traçant des lignes multicolores qui nous emmènent aux quatre coins de Nantes.

Comment procéderons-nous ? Nous décentraliserons le voyage à Nantes, qui se déploiera, dès 2021, dans plusieurs quartiers nantais. Les programmations se feront en fonction des besoins et envies des habitant·e·s, et ne se restreindront pas à l’art contemporain. Au fur et à mesure, les événements et les oeuvres seront crées avec les habitant·e·s. Pour cela, nous nous appuirons sur les structures qui font déjà participer les habitant·e·s dans des oeuvres artisitiques et culturelles. 

DES LIEUX DE VIE CULTURELLE ET D’EXPOSITION DANS CHAQUE QUARTIER

Pour une vie culturelle de proximité, ouvrons des lieux de proximité où on peut créer, expérimenter, exposer ou participer à une représentation.

Nantes est une terre fertile, il y a plein de très bons jardiniers et jardinières. Donnons leur un trousseau de clés : une clé pour ouvrir la porte et habiter le lieu ; une clé pour obtenir des moyens de développer des projets artistiques et culturels ; et une clé pour donner des outils pour bien fonctionner ensemble.

Nous pourrions commencer en ouvrant des salles de création dans les médiathèques, quand c’est possible, en suivant les exemples inspirants de Brest (mise à disposition de logiciels de création) ou Toulouse (studios d’enregistrement).

DES CINÉMAS À 2€ UN PEU PARTOUT À NANTES

Jusqu’en 2003, il y avait à Nantes un cinéma où l’on pouvait voir un film pour 1,50€, 10F. C’était l’Apollo rue Racine. L’Apollo était une institution. Une institution qui permettait à tous les nantais et nantaises d’accéder au cinéma.

Aujourd’hui, le cinéma est de moins en moins accessible, parce que de plus en plus cher. C’est pour cela que nous voulons créer plusieurs Apollo dans les quartiers dépourvus de cinéma.

Il s’agira de ciné-clubs, qui diffuseront des films six mois après leur sortie au cinéma (comme l’Apollo). Où ? Dans les quartiers nords, à la maison des Haubans de Malakoff, et à la maison de quartier la Bottière par exemple.

PLUS DE LIENS ENTRE ÉCOLES & STRUCTURES CULTURELLES

Avant de faire découvrir Nantes aux touristes, faisons découvrir Nantes aux Nantais !

Faisons davantage voyager les enfants dans la ville, faisons en sorte que les frontières de leur quartier ne leur semblent pas indépassables. 

Comment ?

  • En incluant les écoles et donc les enfants dans l’élaboration des Voyages à Nantes par quartier
  • En donnant plus de moyens au périscolaire dans les quartiers populaires pour des activités culturelles et artistiques
  • En augmentant la possibilité pour les enseignant·e·s de faire des sorties scolaires, faire qu’il y ait plus d’offres