Sport

Le sport amateur est oublié dans cette campagne. Il fait pourtant partie du quotidien d’une grande majorité de nantais

Des activités physiques et sportives ouvertes à toutes et à tous

  • Soutenir la pratique sportive féminine et mixte (en engageant une réflexion sur le type d’équipement sportif à construire)
  • Elaborer avec les associations sportives locales et les associations de lutte contre les discriminations une charte de lutte contre les discrimination dans le sport
  • Conditionner les aides publiques à la lutte effective contre les discriminations
  • Créer des garderies ludo-sportives dans les équipements sportifs municipaux, pour favoriser, notamment, la pratique sportive féminine.

Mener une véritable politique d’accessibilité du sport

  • Favoriser la gratuité et la tarification sociale des équipements sportifs (création d’un pass social), 
  • Construire de nouveaux équipements sportifs de proximités (en intégrant la question sociale et la question du genre)
  • Rendre accessibles les installations sportives scolaires aux associations en-dehors des horaires d’ouverture des établissements scolaires (y compris pendant les vacances scolaires), en autorisant l’accès aux installations sportives tout au long de l’année (via un pass personnel nominatif ou associatif).

Favoriser les pratiques physiques et sportives en plein air

  • Aménager des aires pour la pratique des sports libres, mixtes et tout public accompagnées de pôle de jeux et de loisirs en plein air ( terrains de boules, tennis de table… )
  • Mettre à disposition des équipements à usage multiples ( plots pour faire des buts, filets de badminton et volets… ) gratuitement dans les parcs de la ville
  • Favoriser le sport de rue ( street workout, parcours, gym, danse ) en repensant un mobilier urbain à usage multiple.
  • Soutenir toutes les pratiques émergentes, valoriser les pratiques traditionnelles nantaises

Limiter la marchandisation du sport professionnel

  • Refuser le « naming » par des marques des équipements sportifs et leur privatisation 
  • Mettre en place et favoriser l’actionnariat populaire dans tous les clubs professionnels nantais
  • Conserver les terrains d’entraînement du FC Nantes à la Jonelière
  • Relever le loyer du stade de La beaujoire à un niveau normal
  • Renforcer l’entraide financière entre clubs professionnels et amateurs
  • Soutenir les équipes professionnelles féminines
  • Mettre en place une tarification sociale dans les stades